Soutien au Grand Ecran & au Barbizon

octobre 15, 2006 dans liens, Soutiens

"Suite à la fermeture successive du Grand Ecran Italie et du Barbizon dans le XIIIe arrondissement de Paris, une association culturelle et artistique se joint activement aux mouvements de protestation pour soutenir ces lieux de diffusion et de culture, menacés d'être, à coup sûr, transformés en temples de la consommation. Initiés par les associations "Sauvons le Grand Ecran" et "Les Amis de Tolbiac" ces deux mouvements de soutien nous semblent défendre des valeurs communes..." Lire la suite de l'article

deux Responses to "Soutien au Grand Ecran & au Barbizon"

  1. edmo
    edmo on 07-03-’08 22:13

    C’est gentil mais le Grand écran était un projet purement commecial qui passait des films distribués par des monopoles qui ne laissent aucun place à d’autre types de cinéma (par example, cinéma d’auteur, cinéma experimental, documentaires, cinéma militant, … ). Le Barbizon n’a rien a voir avec un cinéma commercial.

  2. Sauvons le Grand Ecran
    Sauvons le Grand Ecran on 07-03-’08 22:26

    La structure et de les coûts d’exploitation importants du Grand Ecran le contraignent à respecter des objectifs de rentabilité. Au départ ce projet de la Ville de Paris n‘était pas purement commercial, mais visait à redynamiser le 13° arrondissement pour en faire un pôle d’attraction capable de rassembler des spectateurs aussi bien du centre de Paris que de la banlieue.
    Mais depuis la fusion de Gaumont et Pathé dans le consortium EuroPalaces, la plupart des obligations du Cahier des charges, qui imposaient à l’exploitant une programmation diversifiée, ont été négligées au profit d’un cinéma de plus en plus médiocre, précipitant la chute de fréquentation.
    A titre d’exemple, le cinéma asiatique diffusé dans les deux petites salles, qui a longtemps attiré avec succès la communauté chinoise du 13ème, fut inexplicablement abandonné.
    Rien n’empêcherait pourtant la reprise de la salle par un indépendant attaché à une programmation à la fois populaire et exigeante. Et pourquoi pas, la renégociation du Cahier des charges signé avec la Ville de Paris, particulièrement adapté à ce type de salle. Pourquoi ne pas en faire par exemple un grand Centre du Cinéma Européen ?
    Un candidat à la reprise de l’exploitation, qui se proposait de demander le classement “Art & Essai” pour les deux petites salles (au même titre que le MK2 Quai de Seine), fut éconduit sous de mauvais prétextes par EuroPalaces et la mairie de Paris.
    Bien sûr le rôle d’un équipement de l’envergure du Grand Ecran ne peut se comparer avec celui d’un cinéma associatif comme le Barbizon. Il n’empêche que la fermeture des deux salles est regrettable, car chacune à leur façon contribuaient à l’animation d’un quartier de plus en plus dépourvu de toute vie culturelle.

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.