Qui sommes-nous ?

février 15, 2007 dans L'Association

Benvenidos   Benvenuti   आपका स्वागत है         Willkommen   Bienvenu   Dar as boas vindas  Bienvenus  ยินดีต้อนรับ  Welcome  ברוכים הבאים    Benvenuti   дорогиегости     ようこそ ยินดีต้อรับ Willkommen     Begrüßen   Byenvini


« Sauvons le Grand Ecran » est une association constituée en décembre 2005 à l’initiative d’un collectif de riverains (parution au Journal Officiel le 11/02/06), qui a pour but « la réouverture, et le maintien de l'exploitation cinématographique et/ou culturelle, du complexe audiovisuel Grand Écran Italie (place d’Italie, Paris 13ème) », menacé de disparition au profit de surfaces commerciales (et depuis 2011 par la construction d'un multiplexe), conformément aux modalités de son cahier des charges issu de la convention adoptée dès 1988 par le Conseil de Paris.


L’association regroupe également des commerçants et restaurateurs du secteur de la place d’Italie, des associations de quartier, des cinéphiles, des consommateurs de produits culturels, des salariés d’EuroPalaces, des acteurs culturels et sites partenaires, des élus, des artistes, … auxquels viennent s’ajouter les milliers de signataires de la pétition pour la sauvegarde du Grand Écran, tous âges, professions, provenance géographique et tendances politiques confondus.

L'association « Sauvons le Grand Écran » s’implique dans la politique au sens « vie de la cité ». Son objectif est de susciter la mobilisation autour de la préservation du Grand Écran Italie, pôle d'attraction majeur du sud-est francilien.

Outre des recours engagés auprès du Tribunal Administratif visant à éviter la destruction de la salle, un grand projet pour la renaissance du Grand Écran - largement inspiré du cahier des charges - est présenté sur le site de l'association. Mais jusqu'ici les propositions des candidats à la reprise (exploitants de cinéma ou de spectacle vivant) qui se sont déclarés prêts à investir dans la relance de son activité, sont restées  lettre morte.

 


La cessation de toute activité du complexe "Grand Écran Italie" en janvier 2006, au bout de treize ans et demi seulement de bons et loyaux services, s'est faite au mépris des obligations d'intérêt général assignées à l'exploitant par la Ville de Paris, en échange d'un prix préférentiel accordé sur le terrain, et du cahier des charges signé en octobre 1991 qui fixait à 15 ans le délai d'exploitation obligatoire de Gaumont.

Cette fermeture, contraire aux voeux exprimés des parisiens et des franciliens, a suscité la mobilisation des élus et des associations, sans compter les milliers de signataires de la pétition pour la sauvegarde du Grand Écran, parmi lesquels deux anciens Ministres de la Culture (Jack Lang et Jacques Toubon).


Avec son imposante salle de 652 places disposées en gradins, assortie de 2 petites salles de 100 places, le Grand Écran Italie présente en effet la particularité de réunir en un même lieu central au cœur de l'Ile-de-France :

ð   une salle de cinéma - montée sur vérins lui conférant une isolation parfaite - dotée d’un écran panoramique géant de 240 m2 et d'une « acoustique exceptionnelle » qui « donne au son numérique un relief tout a fait saisissant  » (Le grand écrin du Grand Écran, par Gaumont). Jusqu'à sa fermeture, il disposait d’un équipement technologique de pointe + équipement spectacle laser

ð  un auditorium

ð   une salle de spectacle accessible aux personnes à mobilité réduite, scène de 300 m2, dégagements, loges équipées, vaste monte-charge directement relié au parking du centre commercial Italie2, emplacement pour fosse d’orchestre + espaces d'accueil et de réception, cuisine équipée, annexes techniques

  
Bien plus qu'une simple salle de cinéma, la configuration du Grand Écran Italie le destine aussi bien aux émissions et retransmissions télévisuelles et sportives, au spectacle vivantconcerts, congrès, conventions, assemblées générales de sociétés, projections pour les scolaires, touristes, personnes du 3° âge... et à une infinie variété d'évènements et de manifestations, inscrites ou non à son Cahier des charges (avant-premières, festivals, rétrospectives…).

 

Oeuvre du grand architecte Kenzo Tange, ses infrastructures et sa polyvalence en font un patrimoine unique en son genre au coeur de la capitale de la culture et du cinéma.

 

Par sa position centrale et son accessibilité (réseau urbain, parking souterrain, accès aux handicapés) le Grand Écran Italie représente non seulement une précieuse salle de proximité pour les riverains, mais un pôle d’attraction incontournable pour les parisiens et les franciliens.

  

33, avenue d’Italie - 75013 - Paris 

Site internet : sauvonslegrandecran.org

- Marie-Brigitte Andrei, présidente (sauvonslegrandecran@hotmail.fr / 06 65 40 32 94)

- Etienne Louis, vice-président (etienne.louis@laposte.net / 06 23 25 17 75)

- Josette Sudre, secrétaire (06 79 43 24 48)

- Patrick Pawelski, trésorier (patrickpawelski@gmail.com / 06 76 50 50 96)

  
Vous pouvez nous contacter via l'onglet "contact" figurant en haut de la page d'accueil 

 

Voir les STATUTS de l'association.


Dès l’annonce de la fermeture du Grand Écran, les riverains inquiets se sont aussitôt tournés vers la Mairie du 13ème arrondissement pour s’informer des moyens mis à leur disposition - comité de défense, site internet… - afin de soutenir le voeu de Serge Blisko, leur député-maire, exprimé sur France3 Ile-de-France en Février 2005 de « s’opposer par tous les moyens politiques et juridiques à la transformation en magasins de cette salle ».

Interrogé à son tour, Jacques Toubon, ancien maire du 13ème (conseiller de Paris et député européen), à l’origine du Grand Écran, a fait valoir que la règle d’urbanisme susceptible de protéger la salle - proposée par le groupe UMP en janvier 2005 lors de la discussion du nouveau Plan Local d’Urbanisme de Paris - avait alors été rejetée par la majorité municipale ; et conseillait aux riverains de lancer une pétition - ce qui venait tout juste d’être fait - auprès des habitués du Grand Écran.

Les riverains, s’adressant dans le même temps à Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris chargé de la culture, se voyaient alors renvoyés à la Mission Cinéma de la Ville de Paris, pour qui il n’apparaissait pas possible d’empêcher la réaffectation que souhaite le gestionnaire et qu’autorise la convention signée avec la municipalité lors d’une précédente mandature !

Entre-temps le collectif, qui en désespoir de cause s’était adressé à Jacques Chirac, Président de la République - initiateur en son temps du Grand Écran - s’est vu proposer un rendez-vous au Ministère de la Culture avec Marie-Claude Arbaudie, conseillère technique, en présence de François Hurard, directeur du cinéma au Centre National de la Cinématographie (CNC)… entretien resté sans suite.

Depuis, toutes les démarches des associations auprès des pouvoirs publics pour la préservation de la salle, dans le cadre du PLU (Plan Local d’Urbanisme) en cours, ou de la CDEC (Commission Départementale d’Equipement Commercial), sont restées lettre morte. Et bien que la mobilisation du collectif ait réussi à faire reporter plusieurs fois la commission CDEC (où les instances de la Ville de Paris disposent de trois voix sur six), le 22 juin 2006 cette dernière a finalement accordé ses autorisations aux enseignes "Habitat" et "H&M" de s'implanter en lieu et place du Grand Écran Italie.

Et malgré les déclarations de Serge Blisko, qui assurait en janvier 2007 qu’aucun permis ne serait délivré avant l'issue des recours (déposés par l'association Sauvons le Grand Ecran), le 5 mars 2007 les permis de construire et de démolir ont été accordés à la société TEYCPAC-HAMMERSON par les services de la Ville de Paris .


Voir aussi :

Qu'est-ce que "Grand Écran" ?

Interview de la présidente sur Paroles d'Actu (24/10/12)

deux Responses to "Qui sommes-nous ?"

  1. José GARCIA
    José GARCIA on 19-06-’07 12:39

    Il faut absolument se mobiliser contre la destruction de cette superbe salle du Grand Ecran Italie, tout comme le Grand REX qui est une merveille en plein Paris et menacé lui aussi…
    JG

  2. Pierre
    Pierre on 30-04-’08 10:09

    l’attitude de la mairie est tout simplement scandaleuse!
    Et ça se dit socialiste! Entre une salle exceptionnelle et des enseignes d’une banalité affligeante des élus responsables ne devraient pas hésiter…

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.